recherche appartements à Barcelone

Les 11 secrets et mystères de la Sagrada Familia

Publié dans Culture et Tourisme

La Sagrada Familia, le chef-d’oeuvre de Gaudí, est sans aucun doute le monument le plus connu de Barcelone. Avec environ 3 millions de visiteurs par an, le monument –dont la construction ne sera terminée qu’en 2026- cache de nombreux secrets et mystères derrière ses murs. Saviez-vous que pendant très longtemps la Sagrada Familia n’a été financé que par des dons? Saviez-vous que Gaudí avait plannifié la construction de la Basilique même après sa mort? Saviez-vous que la Sagrada était le monument le plus visité d’Espagne en 2014? Voici quelques secrets et mystères que Gaudí a emporté avec lui dans sa tombe mais qui ont finalement été découvert!

1. Le design de la Sagrada Familia a été imaginé de façon à permettre sa construction même aprés la mort de Gaudí

Gaudí a imaginé la Sagrada Familia avec des formes géométriques pures et simples. De ce fait, il s’assurait que n’importe quel architecte serait en mesure de comprendre les plans et de les appliquer afin de continuer la construction de la Basilique après la disparition de Gaudí. Ce dernier savait bien qu’il ne verrait pas la fin de son oeuvre avant sa mort et dessina les plans de la Façade de la Gloire –dont le modèle fut détruit en 1936- afin que les futurs architectes basent leur travaux sur les plans de Gaudí. Cependant, Gaudí voulait que chaque génération d’architecte apporte son propre style à la Sagrada Familia. Il voulait ainsi que chaque partie de la Basilique soit construite séparemment, l’une après l’autre afin de s’imprégner de nouveaux styles architecturaux au fil des années.

2. La Sagrada Familia dispose de 3 façades chacune ayant une signification particulière

La première façade, celle de la Nativité, fut construite en 1935 et reste la seule façade a avoir été complètement imaginée par Gaudí, ce dernier ayant directement dirigé sa construction. Elle représente la naissance de Jesus Christ, symbolisée par le lever du soleil au nord-est. La façade représente également des éléments de la Nature et de la création de la vie.

La deuxième façade, celle de la Passion, beaucoup plus pure et dediée à la souffrance du Christ durant sa cruxifixion. La façade était supposée représenter les pêchés des hommes. De nombreux architectes ont travaillé sur cette façade en essayant de reste fidèle au style de Gaudí tout en ammenant leur touche personnelle. La façade donne sur l’ouest face au soleil, un symbole de la mort du Christ.

La troisième façade, celle de la Gloire, est la plus imposante de la Sagrada Familia mais est toujours en construction. Elle est dediée à la gloire de Jesus et le chemin pour acceder au royaume eternel en passant par la mort, le jugement final et la gloire. 

3. La construction de la Basilique a pendant longtemps été financée uniquement par les dons

La Basilique de la Sagrada Familia a reçu le titre de temple expiatoire car sa construction n’a jamais été soutenu par des aides financières de l’Etat ou de l’église. En effet, pendant de nombreuses années la construction de la Basilique fut financée par des patrons. La Sagrada a ensuite reçu de nombreux fonds privés, des donations ou provenant de l’aumône. Ces fonds furent utilisés exclusivement à la construction du rêve de Gaudí. Aujourd’hui les dons à la Sagrada Familia sont plus rares et l’essentiel de la construction est financée par les entrées payées par les visiteurs pour visiter le temple. 

4. La Sagrada Familia est le monument le plus visité d'Espagne

Avec prés de 3 millions de visiteurs chaque année, le chef-d’oeuvre de Gaudí –classé comme héritage mondial par l’Unesco- depasse l’Alhambra de Grenada et le musée du Prado de Madrid. C’est aujourd’hui le monument accueillant le plus de visiteurs dans toute l’Espagne. 

5. Les travaux de Gaudí ont été pendant longtemps discrédités

Antoni Gaudí (25 Juin 1852 – 10 Juin 1926) a longtemps été incompris du grand public et l’ensemble de son oeuvre a longtemps été discreditée. Dans les dernières années de son existence, Gaudí n’avait plus rien, pas de famille, d’argent ou de propriété. C’est l’une des raisons pour lesquelles il consacra ses dernières années à la construction de la Basilique. Gaudí avait également des problèmes de santé et était bien pris pour un mendiant.

Le 7 Juin 1926, alors qu’il se rendait à l’église de Sant-Felipe Neri située sur le Gran Via de les Corts Catalanes, Gaudí fut percuté par un tramway. À cause de son aspect negligé et parce-qu’il n’avait aucun papier d’identité, les passants le prirent pour un vagabond. Après plusieurs minutes couché au milieu de la rue quasiment inconscient, Gaudí fut emmenée à l’hopital Sant Creu par taxi. Là-bas, il fut reconnu par le prêtre de l’église Sant-Felipe Neri et mourut de ses blessures à l’âge de 73 ans. Il fut enterré le 12 Juin dans une crypte au sein de la Sagrada Familia, entouré par des milliers de personnes venues rendre un dernier hommage à l’enfant prodige de Barcelone.

Aprés sa mort, ses travaux furent largement critiqués et oubliés. Ce n’est qu’en 1950, lorsque des artistes tels que Salvador Dalí ou le célèbre architecte Josep Luis Sert rendirent hommage à l’ensemble de son oeuvre, que Gaudí fut reconnu à juste titre comme le génie qu’il était. 

6. La construction de la Sagrada Familia sera plus longue que celle de la Pyramide de Khéops

La construction de la Basilique débuta en 1882 et devrait se terminer en 2026 ou 2028 pour le centenaire de la disparition de Gaudí. Historiquement parlant, la construction de la Sagrada Familia será plus longue que celle de La Grande Pyramide de Gizeh. En effet, cette dernière pris 20 ans pour être construite alors que la Sagrada Familia aura pris entre 146 et 148 ans pour être terminée. 

7. Les courbes de la Basilique ont une signification

Antoni Gaudí dessina la Sagrada Familia, comme la plupart de ses oeuvres, avec des courbes difformes. Selon Gaudí, les lignes pures et droites n’existent par dans la Nature, ce pourquoi le temple –qui reflète la Nature, la vie et la mort- ne devrait pas être construit avec des lignes droites. Tel un symbole de la Nature, les colonnes de la Sagrada Familia ont été construites en formes de racines de façons à soutenir à elles seules le temple, tel des racines soutenant un arbre. 

8. La Sagrada Familia a connu des actes de vandalisme

Durant la Guerre Civile Espagnole en 1936, la Sagrada Familia a été la proie de nombreux actes de vandalisme. En effet, la crypte où Gaudí était enterré fut vandalisée et une grande partie de l’atelier de Gaudí fut brûlé. De nombreux plans et modèles de la Sagrada Familia disparurent ce jour là. Avec la volonté d’architectes tels que Francesc Quintana, Isidre puid ou Luís Bonet, et avec seulement quelques instructions et plans restant de Gaudí, la construction de la Sagrada Familia se poursuivit. Les architectes tentèrent de rester fidèle au style de Gaudí mais apportèrent également leur propre style respectant le souhait de Gaudí de faire participer chaque génération à la création du temple. En Avril 2011, un nouvel acte de vandalisme bouscula la presse, un feu ayant été démarré dans la Sacristie par un pyromane. 

9. Un "carré magique" se trouve sur la façade de la Passion

C’est l’un des mystères du temple expiatoire. Sur la façade de la Passion, vous trouverez un carré magique, un casse-tête mathématique comportant 15 chiffres et dont la signification reste un mystère complet à ce jour. Certains ont trouvé la constance magique –lorsque l’on ajoute tous les nombres horizontalement et verticalement- est le nombre 33, comme l’âge du Chirst lorsqu’il fut cruxifié. Ce même nombre 33 apparaît aussi dans le Parc Guëll (imaginé aussi par Gaudí) où la somme des escaliers revient à 33.

D’autres affirment que le nombre 33 du carré magique représente le plus haut rang pouvant être atteint au sein de la franc-maçonnerie. En effet, Gaudí était probablement franc-maçon, tout comme l’était son ami d’enfance Eduard, tout comme l’était son mecène Guëll, et parce-que Gaudí est né à Reus, l’un des berceaux de la franc-maçonnerie. De plus, au sein du carré magique, le nombre 12 n’apparaît pas, contredisant ainsi les règles mathématiques du carré. L’une des explications avancées serait que Gaudí aurait intentionnellement occulté le nombre 12 pour nier l’existence des 12 apôtres. Dans tous les cas, ce carré magique demeure un mystère que Gaudí a emporté avec lui dans sa tombe.

10. Les tours de la Basilique ont une signification religieuse

Quand la Basilique será terminée, la Sagrada Familia disposera de 18 tours. 12 seront dédiées aux apôtres, 4 aux évangiles, une à Jesus et une à Marie. La plus haute tour atteindra 170 mètres de haut. 

11. La hauteur de la Sagrada Familia a longtemps été étudiée par Gaudí 

Selon Antoni Gaudí, rien ne devrait être plus majestueux que la Nature. C’est pourquoi Gaudí a longtemps refléchi à la taille de la Basilique. Il décida finalement que la plus haute tour, la Torre del Salvador (“Tour du Sauveur”) atteindrait les 170 mètres de haut, soit un mètre de moins que la Montagne du Montjuic. Selon Gaudí, aucune oeuvre humaine ne devrait dépasser l’oeuvre de Dieu.